En pratique

Est-on engagé par un contrat de crédit à la consommation que l’on n’aurait pas signé ?


Voilà une question qui paraît incongrue. Pourtant, certaines personnes, à tort ou à raison, pensent ne pas avoir signé tel ou tel document…

Les hypothèses sont nombreuses : une personne ne se rappelle plus avoir signé quoique ce soit ; une personne signe pour faire plaisir à son conjoint, à un membre de sa famille ou à un ami et se retrouve qualifié de co-emprunteur sans prendre la mesure de son engagement. Lire l'article